Le démarche Zéro Phyto / Commune Nature

Accueil > Vivre > Environnement > Le démarche Zéro Phyto / Commune Nature

L’environnement est tout ce qui nous entoure. C’est l’ensemble des éléments naturels et artificiels au sein duquel se déroule la vie humaine.

La démarche Zéro Phyto

UN ÉTAT D’ESPRIT ET UN ENGAGEMENT COLLECTIF

Le bien-être pour nous et nos enfants – halte aux pesticides.
Nous sommes dans le zéro phyto : quel impact sur l’activité des employés municipaux, sur nos voies et espaces verts ?
Après la mise en place de panneaux d’informations dans les massifs, la municipalité continue son plan de communication afin d’expliquer l’arrêt de l’utilisation des pesticides, les modifications dans le travail des services municipaux mais également en présentant en quoi consiste une gestion dite différenciée des espaces publics et les moyens mis en œuvre pour la réaliser.
Au-delà de la législation qui encadre maintenant des pratiques plus vertueuses respectant l’environnement et la biodiversité, l’enjeu collectif est bien l’implication de chacun d’entre nous, habitants de TAISSY, pour transformer en réussite cette nouvelle donne.

Il s’agit tout d’abord que chacun comprenne bien l’impact et les conséquences de ces nouvelles pratiques sur notre cadre de vie puis, dans un second temps, de s’approprier individuellement nos espaces publics et privés pour contribuer à leur entretien et embellissement. Le service espaces verts, déjà très sensibilisé, a bien entendu une place prépondérante dans cette action d’envergure.
Les trottoirs et les espaces verts d’accompagnement de voiries sont entretenus par le service espaces verts.

Le bien-être pour nous et nos enfants mais on entend :

  • “Nos trottoirs sont sales. Pas normal que personne ne passe.”
    Réponse de la municipalité : les trottoirs ne sont pas sales, ils sont juste parfois enherbés. Nous essayons de mettre en place des méthodes alternatives pour remplacer les désherbants chimiques (ex : achat d’un petit brûleur thermique, fabrication d’outils « faits maison », comme la trobinette…)
  • “Les herbes sont trop hautes, on ne peut pas se balader. “
    Certaines zones s’inscrivent dans une volonté de gestion plus respectueuse de l’environnement pour permettre la biodiversité du site ;
    “Il y a des hautes herbes devant nos fenêtre, pas à nous de nous en occuper.”

Déjà beaucoup d’administrés désherbent devant chez eux et montrent ainsi l’exemple. Merci à eux. Il appartient à chacun de rentrer dans cette démarche collective en participant à l’entretien de son environnement immédiat.

  • “Il y a de l’herbe autour des tombes et parfois même dans les allées du cimetière. C’est bien moins propre qu’avant”
    Il est temps de changer notre regard sur le mot “propre” en espaces verts. Un sol gorgé de produits chimiques, aride et lunaire, est-il vraiment plus propre qu’un sol naturel où le végétal reprend vie et où fleurissent des herbes spontanées ? C’est pourquoi, les allées ont été enherbées.

Grâce à ces efforts collectifs, la commune a obtenu le label « Commune nature » avec une libellule en 2019. Elle espère en obtenir au moins une 2ème fin 2021.

Aller au contenu principal